Nouvelles recettes

Combien de temps faut-il pour griller des hot-dogs ?

Combien de temps faut-il pour griller des hot-dogs ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

C'est en fait une question piège

NSphotostudio/Shutterstock

Les hot-dogs sont un incontournable de l'été servi lors des barbecues et des matchs de baseball. Même si vous connaissez peut-être déjà les marques de hot-dogs les plus saines et les plus malsaines, savez-vous combien de temps vous devez les faire cuire ? Heureusement, nous avons la réponse.

Comment griller le steak parfait à chaque fois

Selon les normes fédérales, les hot-dogs sont déjà entièrement cuits. Département de l'agriculture. Alors qu'ils ne le font pas techniquement nécessitent d'être cuits avant de manger, la plupart des gens les préfèrent réchauffés.

Si vous choisissez de faire cuire vos hot-dogs sur le gril, assurez-vous de laisser le gril se réchauffer d'abord - ne pas le faire est l'une des erreurs les plus courantes commises par les cuisiniers à domicile. Après avoir préchauffé le gril, vous devez garder les hot-dogs allumés jusqu'à ce qu'ils soient chauds ou jusqu'à ce qu'ils aient atteint la couleur brune désirée. Cela prend généralement environ sept à neuf minutes.

Cependant, d'autres viandes n'ont pas le luxe d'être déjà entièrement cuites, alors assurez-vous de suivre ces conseils de grillades pour débutants avant de passer des hot-dogs à un bon filet.

Peu importe la façon dont vous choisissez de cuisiner des hot-dogs, il est indéniable qu'ils sont l'un des meilleurs plats à préparer avec vos enfants cet été.


La Vague de Viande

Il y a rarement un jour en été où il n'y a pas de hot-dogs dans mon réfrigérateur. Peu importe la fantaisie que je peux faire griller, ils sont toujours une solution de repli bienvenue lorsqu'une recette tourne mal ou que j'ai des invités et que j'ai besoin d'un peu de viande supplémentaire à jeter sur le gril.

À un certain niveau, leur cuisson est un processus quelque peu infaillible et ils sont précuits et leur teneur élevée en matières grasses aide à les garder humides même après qu'ils aient été sur le gril un peu trop longtemps. Mais d'un autre côté, il y a définitivement une différence entre un bon hot dog grillé et un excellent. Bien que cela puisse sembler un peu contre-intuitif, il existe des astuces pour griller ces saucisses émulsionnées qui peuvent les rendre meilleures.

La première étape pour griller les meilleurs hot-dogs est de choisir les bons. Tout d'abord, il y a le type de viande. Quand je parle de hot-dogs, je fais toujours référence à des saucisses entièrement au bœuf. Bien sûr, il existe des chiens de porc, de poulet et de dinde, mais aucun d'entre eux n'a pour moi un goût aussi bon que le bœuf. D'après mon expérience, le bœuf est la seule viande qui peut résister aux assaisonnements classiques pour hot-dog, comme l'ail, l'oignon, le paprika, le macis, la moutarde et la coriandre, tout en conservant sa saveur audacieuse et charnue.

Vous avez également le choix entre des hot-dogs salés ou non salés. Les hot-dogs salés sont faits de nitrite de sodium, ce qui prolonge la durée de conservation, aide à prévenir les formes désagréables de bactéries et donne à la viande une teinte rougeâtre. Le durcissement est assez standard dans la fabrication de hot-dogs, mais certains craignent ces additifs pour des raisons de santé (je n'en fais pas partie), donc les chiens non durcis ont gagné du terrain ces dernières années. Beaucoup de ces marques non durcies annonceront "pas de nitrates ou de nitrites ajoutés", mais cela ne signifie pas qu'elles n'en contiennent pas du tout. Au lieu de cela, ils peuvent contenir des nitrates (peut-être même à des doses plus importantes) provenant de sources naturelles, telles que le céleri, qui offrent certains des avantages des chiens guéris réguliers.

Le choix final se fait entre les francs sans peau ou ceux en boyau naturel. Les chiens sans peau sont cuits dans un boyau synthétique qui est retiré avant d'être emballé, et c'est ce que vous trouvez sur la plupart des étagères de nos jours. Bien que les hot-dogs en boyau naturel soient plus difficiles à trouver, je vais être franc et dire que vous vous rendez un mauvais service en ne essayant pas de les retrouver. Les hot-dogs fourrés dans des boyaux de mouton ont cette coquille accrocheuse qui, dans mon esprit, rend un hot-dog vraiment génial. Les chiens en boyau naturel de Nathan's sont faciles à trouver en été à New York, et dès que je remarque qu'ils commencent à disparaître après la fête du Travail, j'achète un tas de paquets et je les congèle pour me permettre de passer l'hiver.

Comment faire griller un hot-dog sans peau

Étant donné que les hot-dogs sont vendus entièrement cuits, il peut sembler que tout ce que vous avez à faire est de les mettre sur un feu chaud jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment chauffés. Cela fonctionne certainement, mais cela crée également un produit final sous-optimal. J'ai essayé de faire griller des hot-dogs avec et sans peau directement sur des charbons fraîchement allumés et les résultats ont parlé d'eux-mêmes.

Les saucisses sans peau avaient l'air dodues et juteuses pendant la cuisson, mais une fois retirées du feu, elles se sont dégonflées et se sont ratatinées. Le centre de la saucisse était encore humide, mais sur les bords, il commençait à se dessécher et avait un extérieur papyracé, presque coriace, qui ajoutait de la mastication au lieu de la rupture.

Pour éviter ces hot-dogs ratatinés disgracieux et indésirables, je coupe des saucisses sans peau depuis des années. Cela implique de faire quelques coupes dans deux côtés opposés du hot-dog avant de le griller. Ensuite, lorsqu'elles sont sur le gril, ces fentes s'ouvrent, ce qui permet à la chaleur d'atteindre plus rapidement le centre de la saucisse, ce qui réduit le temps de cuisson. Les hot-dogs sans peau cuits de cette façon restent dodus et juteux et ne souffrent pas du même dessèchement de la peau.

Vous pouvez aller plus loin dans cette méthode et couper votre hot-dog en spirale en l'embrochant et en faisant une longue coupe en spirale sur toute la longueur de la saucisse. Beaucoup de gens aiment cette méthode, mais pour moi, la technique du slashing est plus rapide et meilleure. Bien sûr, la spirale a un aspect frais et vous obtenez plus de croustillant en augmentant la surface du hot-dog, mais il est également plus facile de trop cuire et de sécher.

Comment faire griller un hot-dog en boyau naturel

Pour les chiens enfermés, j'adopte une approche différente. Lorsqu'ils sont cuits entiers à la chaleur directe, ils se sont mieux comportés que les sans peau, le boyau aidant généralement à protéger la viande du dessèchement et du dessèchement. Mais un petit pourcentage d'entre eux éclatent et laissent s'échapper des jus essentiels.

Je ne couperais pas les chiens enfermés, car ces fentes peuvent s'étendre et se déchirer davantage pendant la cuisson. Donc, pour faire le meilleur hot-dog possible, je me suis tourné vers un vieil article de mon éditeur chez Serious Eats, Kenji, sur la science de la cuisson des saucisses.

Dans cet article, la meilleure méthode consistait à faire mijoter d'abord les saucisses dans un liquide savoureux à feu indirect jusqu'à ce qu'elles soient cuites, puis à les saisir rapidement à feu direct. Je comprends parfaitement comment cela est le mieux pour les saucisses fraîches et non cuites, mais je n'avais pas envisagé si cela fonctionnerait également pour les hot-dogs.

J'ai finalement essayé, en installant une petite rôtissoire en aluminium jetable remplie d'oignons de Sabrett en sauce mélangés à une canette de bière. J'ai porté ce mélange à ébullition à feu direct sur le gril, puis je l'ai glissé sur le côté froid, j'ai ajouté les hot-dogs Nathan en boyau naturel, j'ai couvert le gril et je les ai laissés cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien chauds. J'ai ensuite retiré les hot-dogs du liquide et les ai grillés sur un feu chaud où ils ont carbonisé très rapidement, sans qu'un seul boyau se fende.

Ce sont certainement les meilleurs du lot que j'ai fait ce jour-là, juteux d'un bord à l'autre, avec un bon claquement et un léger omble. Je suis totalement convaincu par cette méthode pour tous les hot-dogs, y compris ceux sans peau, bien que je puisse parfois encore réduire les francs sans peau si je n'ai pas assez de place sur le gril pour un bain à remous à hot-dog.


La Vague de Viande

Il y a rarement un jour en été où il n'y a pas de hot-dogs dans mon réfrigérateur. Peu importe la fantaisie que je peux faire griller, ils sont toujours une solution de repli bienvenue lorsqu'une recette tourne mal ou que j'ai des invités et que j'ai besoin d'un peu de viande supplémentaire à jeter sur le gril.

À un certain niveau, leur cuisson est un processus quelque peu infaillible et ils sont précuits et leur teneur élevée en matières grasses aide à les garder humides même après qu'ils aient été sur le gril un peu trop longtemps. Mais d'un autre côté, il y a définitivement une différence entre un bon hot dog grillé et un excellent. Bien que cela puisse sembler un peu contre-intuitif, il existe des astuces pour griller ces saucisses émulsionnées qui peuvent les rendre meilleures.

La première étape pour griller les meilleurs hot-dogs est de choisir les bons. Tout d'abord, il y a le type de viande. Quand je parle de hot-dogs, je fais toujours référence à des saucisses entièrement au bœuf. Bien sûr, il existe des chiens de porc, de poulet et de dinde, mais aucun d'entre eux n'a pour moi un goût aussi bon que le bœuf. D'après mon expérience, le bœuf est la seule viande qui peut résister aux assaisonnements classiques pour hot-dog, comme l'ail, l'oignon, le paprika, le macis, la moutarde et la coriandre, tout en conservant sa saveur audacieuse et charnue.

Vous avez également le choix entre des hot-dogs salés ou non salés. Les hot-dogs salés sont fabriqués avec du nitrite de sodium, ce qui prolonge la durée de conservation, aide à prévenir les formes désagréables de bactéries et donne à la viande une teinte rougeâtre. Le durcissement est assez standard dans la fabrication de hot-dogs, mais certains craignent ces additifs pour des raisons de santé (je n'en fais pas partie), donc les chiens non durcis ont gagné du terrain ces dernières années. Beaucoup de ces marques non durcies annonceront "pas de nitrates ou de nitrites ajoutés", mais cela ne signifie pas qu'elles n'en contiennent pas du tout. Au lieu de cela, ils peuvent contenir des nitrates (peut-être même à des doses plus importantes) provenant de sources naturelles, telles que le céleri, qui offrent certains des avantages des chiens guéris réguliers.

Le choix final se fait entre les francs sans peau ou ceux en boyau naturel. Les chiens sans peau sont cuits dans un boyau synthétique qui est retiré avant d'être emballé, et c'est ce que vous trouvez sur la plupart des étagères de nos jours. Bien que les hot-dogs en boyau naturel soient plus difficiles à trouver, je vais être franc et dire que vous vous rendez un mauvais service en ne essayant pas de les retrouver. Les hot-dogs fourrés dans des boyaux de mouton ont cette coquille accrocheuse qui, dans mon esprit, rend un hot-dog vraiment génial. Les chiens en boyau naturel de Nathan's sont faciles à trouver en été à New York, et dès que je remarque qu'ils commencent à disparaître après la fête du Travail, j'achète un tas de paquets et je les congèle pour me permettre de passer l'hiver.

Comment faire griller un hot-dog sans peau

Étant donné que les hot-dogs sont vendus entièrement cuits, il peut sembler que tout ce que vous avez à faire est de les mettre sur un feu chaud jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment chauffés. Cela fonctionne certainement, mais cela crée également un produit final sous-optimal. J'ai essayé de faire griller des hot-dogs avec et sans peau directement sur des charbons fraîchement allumés et les résultats ont parlé d'eux-mêmes.

Les saucisses sans peau semblaient dodues et juteuses pendant la cuisson, mais une fois retirées du feu, elles se dégonflaient et se ratatinaient. Le centre de la saucisse était encore humide, mais sur les bords, il commençait à se dessécher et avait un extérieur papyracé, presque coriace, qui ajoutait de la mastication au lieu de la rupture.

Pour éviter ces hot-dogs ratatinés disgracieux et indésirables, je coupe des saucisses sans peau depuis des années. Cela implique de faire quelques coupes dans deux côtés opposés du hot-dog avant de le griller. Ensuite, lorsqu'elles sont sur le gril, ces fentes s'ouvrent, ce qui permet à la chaleur d'atteindre plus rapidement le centre de la saucisse, ce qui réduit le temps de cuisson. Les hot-dogs sans peau cuits de cette façon restent dodus et juteux et ne souffrent pas du même dessèchement de la peau.

Vous pouvez aller plus loin dans cette méthode et couper votre hot-dog en spirale en l'embrochant et en faisant une longue coupe en spirale sur toute la longueur de la saucisse. Beaucoup de gens aiment cette méthode, mais pour moi, la technique du slashing est plus rapide et meilleure. Bien sûr, la spirale a un aspect frais et vous obtenez plus de croustillant en augmentant la surface du hot-dog, mais il est également plus facile de trop cuire et de sécher.

Comment faire griller un hot-dog en boyau naturel

Pour les chiens enfermés, j'adopte une approche différente. Lorsqu'ils sont cuits entiers à la chaleur directe, ils se sont mieux comportés que les sans peau, le boyau aidant généralement à protéger la viande du dessèchement et du flétrissement. Mais un petit pourcentage d'entre eux éclatent et laissent s'échapper des jus essentiels.

Je ne couperais pas les chiens enfermés, car ces fentes peuvent s'étendre et se déchirer davantage pendant la cuisson. Donc, pour faire le meilleur hot-dog possible, je me suis tourné vers un vieil article de mon éditeur chez Serious Eats, Kenji, sur la science de la cuisson des saucisses.

Dans cet article, la meilleure méthode consistait à faire mijoter d'abord les saucisses dans un liquide savoureux à feu indirect jusqu'à ce qu'elles soient cuites, puis à les saisir rapidement à feu direct. Je comprends parfaitement comment cela est le mieux pour les saucisses fraîches et non cuites, mais je n'avais pas envisagé si cela fonctionnerait également pour les hot-dogs.

J'ai finalement essayé, en installant une petite rôtissoire en aluminium jetable remplie d'oignons de Sabrett en sauce mélangés à une canette de bière. J'ai porté ce mélange à ébullition à feu direct sur le gril, puis je l'ai glissé sur le côté froid, j'ai ajouté les hot-dogs Nathan en boyau naturel, j'ai couvert le gril et je les ai laissés cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien chauds. J'ai ensuite retiré les hot-dogs du liquide et les ai grillés sur un feu chaud où ils ont carbonisé très rapidement, sans qu'un seul boyau se fende.

Ce sont certainement les meilleurs du lot que j'ai fait ce jour-là, juteux d'un bord à l'autre, avec un bon claquement et un léger omble. Je suis totalement convaincu par cette méthode pour tous les hot-dogs, y compris ceux sans peau, bien que je puisse parfois encore réduire les francs sans peau si je n'ai pas assez de place sur le gril pour un bain à remous à hot-dog.


La Vague de Viande

Il y a rarement un jour en été où il n'y a pas de hot-dogs dans mon réfrigérateur. Peu importe la fantaisie que je peux faire griller, ils sont toujours une solution de repli bienvenue lorsqu'une recette tourne mal ou que j'ai des invités et que j'ai besoin d'un peu de viande supplémentaire à jeter sur le gril.

À un certain niveau, leur cuisson est un processus quelque peu infaillible et ils sont précuits et leur teneur élevée en matières grasses aide à les garder humides même après qu'ils aient été sur le gril un peu trop longtemps. Mais d'un autre côté, il y a définitivement une différence entre un bon hot dog grillé et un excellent. Bien que cela puisse sembler un peu contre-intuitif, il existe des astuces pour griller ces saucisses émulsionnées qui peuvent les rendre meilleures.

La première étape pour griller les meilleurs hot-dogs est de choisir les bons. Tout d'abord, il y a le type de viande. Quand je parle de hot-dogs, je fais toujours référence à des saucisses entièrement au bœuf. Bien sûr, il existe des chiens de porc, de poulet et de dinde, mais aucun d'entre eux n'a pour moi un goût aussi bon que le bœuf. D'après mon expérience, le bœuf est la seule viande qui peut résister aux assaisonnements classiques pour hot-dog, comme l'ail, l'oignon, le paprika, le macis, la moutarde et la coriandre, tout en conservant sa saveur audacieuse et charnue.

Vous avez également le choix entre des hot-dogs salés ou non salés. Les hot-dogs salés sont fabriqués avec du nitrite de sodium, ce qui prolonge la durée de conservation, aide à prévenir les formes désagréables de bactéries et donne à la viande une teinte rougeâtre. Le durcissement est assez standard dans la fabrication de hot-dogs, mais certains craignent ces additifs pour des raisons de santé (je n'en fais pas partie), donc les chiens non durcis ont gagné du terrain ces dernières années. Beaucoup de ces marques non durcies annonceront "pas de nitrates ou de nitrites ajoutés", mais cela ne signifie pas qu'elles n'en contiennent pas du tout. Au lieu de cela, ils peuvent contenir des nitrates (peut-être même à des doses plus importantes) provenant de sources naturelles, telles que le céleri, qui offrent certains des avantages des chiens guéris réguliers.

Le choix final se fait entre les francs sans peau ou ceux en boyau naturel. Les chiens sans peau sont cuits dans un boyau synthétique qui est retiré avant d'être emballé, et c'est ce que vous trouvez sur la plupart des étagères de nos jours. Bien que les hot-dogs en boyau naturel soient plus difficiles à trouver, je vais être franc et dire que vous vous faites du tort en ne essayant pas de les retrouver. Les hot-dogs fourrés dans des boyaux de mouton ont cette coquille accrocheuse qui, dans mon esprit, rend un hot-dog vraiment génial. Les chiens à boyau naturel de Nathan's sont faciles à trouver en été à New York, et dès que je remarque qu'ils commencent à disparaître après la fête du Travail, j'achète un tas de paquets et je les congèle pour me permettre de passer l'hiver.

Comment faire griller un hot-dog sans peau

Étant donné que les hot-dogs sont vendus entièrement cuits, il peut sembler que tout ce que vous avez à faire est de les mettre sur un feu chaud jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment chauffés. Cela fonctionne certainement, mais cela crée également un produit final sous-optimal. J'ai essayé de faire griller des hot-dogs avec et sans peau directement sur des charbons fraîchement allumés et les résultats ont parlé d'eux-mêmes.

Les saucisses sans peau avaient l'air dodues et juteuses pendant la cuisson, mais une fois retirées du feu, elles se sont dégonflées et se sont ratatinées. Le centre de la saucisse était encore humide, mais sur les bords, il a commencé à se dessécher et avait un extérieur papyracé, presque coriace, qui ajoutait de la mastication au lieu de la rupture.

Pour éviter ces hot-dogs ratatinés disgracieux et indésirables, je coupe des saucisses sans peau depuis des années. Cela implique de faire quelques coupes dans deux côtés opposés du hot-dog avant de le griller. Ensuite, lorsqu'elles sont sur le gril, ces fentes s'ouvrent, ce qui permet à la chaleur d'atteindre plus rapidement le centre de la saucisse, ce qui réduit le temps de cuisson. Les hot-dogs sans peau cuits de cette façon restent dodus et juteux et ne souffrent pas du même dessèchement de la peau.

Vous pouvez aller plus loin dans cette méthode et couper votre hot-dog en spirale en l'embrochant et en faisant une longue coupe en spirale sur toute la longueur de la saucisse. Beaucoup de gens aiment cette méthode, mais pour moi, la technique du slashing est plus rapide et meilleure. Bien sûr, la spirale a un aspect frais et vous obtenez plus de croustillant en augmentant la surface du hot-dog, mais il est également plus facile de trop cuire et de sécher.

Comment faire griller un hot-dog en boyau naturel

Pour les chiens enfermés, j'adopte une approche différente. Lorsqu'ils sont cuits entiers à la chaleur directe, ils se sont mieux comportés que les sans peau, le boyau aidant généralement à protéger la viande du dessèchement et du flétrissement. Mais un petit pourcentage d'entre eux éclatent et laissent s'échapper des jus essentiels.

Je ne couperais pas les chiens enfermés, cependant, car ces fentes peuvent s'étendre et se déchirer davantage pendant la cuisson. Donc, pour faire le meilleur hot-dog possible, je me suis tourné vers un vieil article de mon éditeur chez Serious Eats, Kenji, sur la science de la cuisson des saucisses.

Dans cet article, la meilleure méthode consistait à faire mijoter d'abord les saucisses dans un liquide savoureux à feu indirect jusqu'à ce qu'elles soient cuites, puis à les saisir rapidement à feu direct. Je comprends parfaitement comment cela est le mieux pour les saucisses fraîches et non cuites, mais je n'avais pas envisagé si cela fonctionnerait également pour les hot-dogs.

J'ai finalement essayé, en installant une petite rôtissoire en aluminium jetable remplie d'oignons de Sabrett en sauce mélangés à une canette de bière. J'ai porté ce mélange à ébullition à feu direct sur le gril, puis je l'ai glissé sur le côté froid, j'ai ajouté les hot-dogs Nathan en boyau naturel, j'ai couvert le gril et je les ai laissés cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien chauds. J'ai ensuite retiré les hot-dogs du liquide et les ai grillés sur un feu chaud où ils ont carbonisé très rapidement, sans qu'un seul boyau se fende.

Ce sont certainement les meilleurs du lot que j'ai fait ce jour-là, juteux d'un bord à l'autre, avec un bon claquement et un léger omble. Je suis totalement convaincu par cette méthode pour tous les hot-dogs, y compris ceux sans peau, bien que je puisse parfois encore réduire les francs sans peau si je n'ai pas assez de place sur le gril pour un bain à remous à hot-dog.


La Vague de Viande

Il y a rarement un jour en été où il n'y a pas de hot-dogs dans mon réfrigérateur. Peu importe la fantaisie que je peux faire griller, ils sont toujours une solution de repli bienvenue lorsqu'une recette tourne mal ou que j'ai des invités et que j'ai besoin d'un peu de viande supplémentaire à jeter sur le gril.

À un certain niveau, leur cuisson est un processus quelque peu infaillible et ils sont précuits et leur teneur élevée en matières grasses aide à les garder humides même après qu'ils aient été sur le gril un peu trop longtemps. Mais d'un autre côté, il y a définitivement une différence entre un bon hot dog grillé et un excellent. Bien que cela puisse sembler un peu contre-intuitif, il existe des astuces pour griller ces saucisses émulsionnées qui peuvent les rendre meilleures.

La première étape pour griller les meilleurs hot-dogs est de choisir les bons. Tout d'abord, il y a le type de viande. Quand je parle de hot-dogs, je fais toujours référence à des saucisses entièrement au bœuf. Bien sûr, il existe des chiens de porc, de poulet et de dinde, mais aucun d'entre eux n'a pour moi un goût aussi bon que le bœuf. D'après mon expérience, le bœuf est la seule viande qui peut résister aux assaisonnements classiques pour hot-dog, comme l'ail, l'oignon, le paprika, le macis, la moutarde et la coriandre, tout en conservant sa saveur audacieuse et charnue.

Vous avez également le choix entre des hot-dogs salés ou non salés. Les hot-dogs salés sont fabriqués avec du nitrite de sodium, ce qui prolonge la durée de conservation, aide à prévenir les formes désagréables de bactéries et donne à la viande une teinte rougeâtre. Le durcissement est assez standard dans la fabrication de hot-dogs, mais certains craignent ces additifs pour des raisons de santé (je n'en fais pas partie), donc les chiens non durcis ont gagné du terrain ces dernières années. Beaucoup de ces marques non durcies annonceront "pas de nitrates ou de nitrites ajoutés", mais cela ne signifie pas qu'elles n'en contiennent pas du tout. Au lieu de cela, ils peuvent contenir des nitrates (peut-être même à des doses plus importantes) provenant de sources naturelles, telles que le céleri, qui offrent certains des avantages des chiens guéris réguliers.

Le choix final se fait entre les francs sans peau ou ceux en boyau naturel. Les chiens sans peau sont cuits dans un boyau synthétique qui est retiré avant d'être emballé, et c'est ce que vous trouvez sur la plupart des étagères de nos jours. Bien que les hot-dogs en boyau naturel soient plus difficiles à trouver, je vais être franc et dire que vous vous faites du tort en ne essayant pas de les retrouver. Les hot-dogs fourrés dans des boyaux de mouton ont cette coquille accrocheuse qui, dans mon esprit, rend un hot-dog vraiment génial. Les chiens en boyau naturel de Nathan's sont faciles à trouver en été à New York, et dès que je remarque qu'ils commencent à disparaître après la fête du Travail, j'achète un tas de paquets et je les congèle pour me permettre de passer l'hiver.

Comment faire griller un hot-dog sans peau

Étant donné que les hot-dogs sont vendus entièrement cuits, il peut sembler que tout ce que vous avez à faire est de les mettre sur un feu chaud jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment chauffés. Cela fonctionne certainement, mais cela crée également un produit final sous-optimal. J'ai essayé de faire griller des hot-dogs avec et sans peau directement sur des charbons fraîchement allumés et les résultats ont parlé d'eux-mêmes.

Les saucisses sans peau avaient l'air dodues et juteuses pendant la cuisson, mais une fois retirées du feu, elles se sont dégonflées et se sont ratatinées. Le centre de la saucisse était encore humide, mais sur les bords, il commençait à se dessécher et avait un extérieur papyracé, presque coriace, qui ajoutait de la mastication au lieu de la rupture.

Pour éviter ces hot-dogs ratatinés disgracieux et indésirables, je coupe des saucisses sans peau depuis des années. Cela implique de faire quelques coupes dans deux côtés opposés du hot-dog avant de le griller. Ensuite, lorsqu'elles sont sur le gril, ces fentes s'ouvrent, ce qui permet à la chaleur d'atteindre plus rapidement le centre de la saucisse, ce qui réduit le temps de cuisson. Les hot-dogs sans peau cuits de cette façon restent dodus et juteux et ne souffrent pas du même dessèchement de la peau.

Vous pouvez aller plus loin dans cette méthode et couper votre hot-dog en spirale en l'embrochant et en faisant une longue coupe en spirale sur toute la longueur de la saucisse. Beaucoup de gens aiment cette méthode, mais pour moi, la technique du slashing est plus rapide et meilleure. Bien sûr, la spirale a un aspect frais et vous obtenez plus de croustillant en augmentant la surface du hot-dog, mais il est également plus facile de trop cuire et de sécher.

Comment faire griller un hot-dog en boyau naturel

Pour les chiens enfermés, j'adopte une approche différente. Lorsqu'ils sont cuits entiers à la chaleur directe, ils se sont mieux comportés que les sans peau, le boyau aidant généralement à protéger la viande du dessèchement et du dessèchement. Mais un petit pourcentage d'entre eux éclatent et laissent s'échapper des jus essentiels.

Je ne couperais pas les chiens enfermés, car ces fentes peuvent s'étendre et se déchirer davantage pendant la cuisson. Donc, pour faire le meilleur hot-dog possible, je me suis tourné vers un vieil article de mon éditeur chez Serious Eats, Kenji, sur la science de la cuisson des saucisses.

Dans cet article, la meilleure méthode consistait à faire mijoter d'abord les saucisses dans un liquide savoureux à feu indirect jusqu'à ce qu'elles soient cuites, puis à les saisir rapidement à feu direct. Je comprends parfaitement comment cela est le mieux pour les saucisses fraîches et non cuites, mais je n'avais pas envisagé si cela fonctionnerait également pour les hot-dogs.

J'ai finalement essayé, en installant une petite rôtissoire en aluminium jetable remplie d'oignons de Sabrett en sauce mélangés à une canette de bière. J'ai porté ce mélange à ébullition à feu direct sur le gril, puis je l'ai glissé sur le côté froid, j'ai ajouté les hot-dogs Nathan en boyau naturel, j'ai couvert le gril et je les ai laissés cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien chauds. J'ai ensuite retiré les hot-dogs du liquide et les ai grillés sur un feu chaud où ils ont carbonisé très rapidement, sans qu'un seul boyau se fende.

Ce sont certainement les meilleurs du lot que j'ai fait ce jour-là, juteux d'un bord à l'autre, avec un bon claquement et un léger omble. Je suis totalement convaincu par cette méthode pour tous les hot-dogs, y compris ceux sans peau, bien que je puisse parfois encore réduire les francs sans peau si je n'ai pas assez de place sur le gril pour un bain à remous à hot-dog.


La Vague de Viande

Il y a rarement un jour en été où il n'y a pas de hot-dogs dans mon réfrigérateur. Peu importe la fantaisie que je peux faire griller, ils sont toujours une solution de repli bienvenue lorsqu'une recette tourne mal ou que j'ai des invités et que j'ai besoin d'un peu de viande supplémentaire à jeter sur le gril.

À un certain niveau, leur cuisson est un processus quelque peu infaillible et ils sont précuits et leur teneur élevée en matières grasses aide à les garder humides même après qu'ils aient été sur le gril un peu trop longtemps. Mais d'un autre côté, il y a définitivement une différence entre un bon hot dog grillé et un excellent. Bien que cela puisse sembler un peu contre-intuitif, il existe des astuces pour griller ces saucisses émulsionnées qui peuvent les rendre meilleures.

La première étape pour griller les meilleurs hot-dogs est de choisir les bons. Tout d'abord, il y a le type de viande. Quand je parle de hot-dogs, je fais toujours référence à des saucisses entièrement au bœuf. Bien sûr, il existe des chiens de porc, de poulet et de dinde, mais aucun d'entre eux n'a pour moi un goût aussi bon que le bœuf. D'après mon expérience, le bœuf est la seule viande qui peut résister aux assaisonnements classiques pour hot-dog, comme l'ail, l'oignon, le paprika, le macis, la moutarde et la coriandre, tout en conservant sa saveur audacieuse et charnue.

Vous avez également le choix entre des hot-dogs salés ou non salés. Les hot-dogs salés sont fabriqués avec du nitrite de sodium, ce qui prolonge la durée de conservation, aide à prévenir les formes désagréables de bactéries et donne à la viande une teinte rougeâtre. Le durcissement est assez standard dans la fabrication de hot-dogs, mais certains craignent ces additifs pour des raisons de santé (je n'en fais pas partie), donc les chiens non durcis ont gagné du terrain ces dernières années. Beaucoup de ces marques non durcies annonceront "pas de nitrates ou de nitrites ajoutés", mais cela ne signifie pas qu'elles n'en contiennent pas du tout. Au lieu de cela, ils peuvent contenir des nitrates (peut-être même à des doses plus importantes) provenant de sources naturelles, telles que le céleri, qui offrent certains des avantages des chiens guéris réguliers.

Le choix final se fait entre les francs sans peau ou ceux en boyau naturel. Les chiens sans peau sont cuits dans un boyau synthétique qui est retiré avant d'être emballé, et c'est ce que vous trouvez sur la plupart des étagères de nos jours. Bien que les hot-dogs en boyau naturel soient plus difficiles à trouver, je vais être franc et dire que vous vous faites du tort en ne essayant pas de les retrouver. Les hot-dogs fourrés dans des boyaux de mouton ont cette coquille accrocheuse qui, dans mon esprit, rend un hot-dog vraiment génial. Les chiens en boyau naturel de Nathan's sont faciles à trouver en été à New York, et dès que je remarque qu'ils commencent à disparaître après la fête du Travail, j'achète un tas de paquets et je les congèle pour me permettre de passer l'hiver.

Comment faire griller un hot-dog sans peau

Étant donné que les hot-dogs sont vendus entièrement cuits, il peut sembler que tout ce que vous avez à faire est de les mettre sur un feu chaud jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment chauffés. Cela fonctionne certainement, mais cela crée également un produit final sous-optimal. J'ai essayé de faire griller des hot-dogs avec et sans peau directement sur des charbons fraîchement allumés et les résultats ont parlé d'eux-mêmes.

Les saucisses sans peau semblaient dodues et juteuses pendant la cuisson, mais une fois retirées du feu, elles se dégonflaient et se ratatinaient. Le centre de la saucisse était encore humide, mais sur les bords, il commençait à se dessécher et avait un extérieur papyracé, presque coriace, qui ajoutait de la mastication au lieu de la rupture.

Pour éviter ces hot-dogs ratatinés disgracieux et indésirables, je coupe des saucisses sans peau depuis des années. Cela implique de faire quelques coupes dans deux côtés opposés du hot-dog avant de le griller. Ensuite, lorsqu'elles sont sur le gril, ces fentes s'ouvrent, ce qui permet à la chaleur d'atteindre plus rapidement le centre de la saucisse, ce qui réduit le temps de cuisson. Les hot-dogs sans peau cuits de cette façon restent dodus et juteux et ne souffrent pas du même dessèchement de la peau.

Vous pouvez aller plus loin dans cette méthode et couper votre hot-dog en spirale en l'embrochant et en faisant une longue coupe en spirale sur toute la longueur de la saucisse. Beaucoup de gens aiment cette méthode, mais pour moi, la technique du slashing est plus rapide et meilleure. Bien sûr, la spirale a un aspect froid et vous obtenez plus de croustillant en augmentant la surface du hot-dog, mais il est également plus facile de trop cuire et de sécher.

Comment faire griller un hot-dog en boyau naturel

Pour les chiens enfermés, j'adopte une approche différente. Lorsqu'ils sont cuits entiers à la chaleur directe, ils se sont mieux comportés que les sans peau, le boyau aidant généralement à protéger la viande du dessèchement et du dessèchement. Mais un petit pourcentage d'entre eux éclatent et laissent s'échapper des jus essentiels.

Je ne couperais pas les chiens enfermés, cependant, car ces fentes peuvent s'étendre et se déchirer davantage pendant la cuisson. Donc, pour faire le meilleur hot-dog possible, je me suis tourné vers un vieil article de mon éditeur chez Serious Eats, Kenji, sur la science de la cuisson des saucisses.

Dans cet article, la meilleure méthode consistait à faire mijoter d'abord les saucisses dans un liquide savoureux à feu indirect jusqu'à ce qu'elles soient cuites, puis à les saisir rapidement à feu direct. Je comprends parfaitement comment cela est le mieux pour les saucisses fraîches et non cuites, mais je n'avais pas envisagé si cela fonctionnerait également pour les hot-dogs.

J'ai finalement essayé, en installant une petite rôtissoire en aluminium jetable remplie d'oignons de Sabrett en sauce mélangés à une canette de bière. J'ai fait mijoter ce mélange à feu direct sur le gril, puis je l'ai glissé sur le côté froid, j'ai ajouté des hot-dogs Nathan en boyau naturel, j'ai couvert le gril et je les ai laissés cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien chauds. J'ai ensuite retiré les hot-dogs du liquide et les ai grillés sur un feu chaud où ils ont carbonisé très rapidement, sans qu'un seul boyau ne se fende.

Ce sont certainement les meilleurs du lot que j'ai fait ce jour-là, juteux d'un bord à l'autre, avec un bon claquement et un léger omble. Je suis totalement convaincu par cette méthode pour tous les hot-dogs, y compris ceux sans peau, bien que je puisse parfois encore réduire les francs sans peau si je n'ai pas assez de place sur le gril pour un bain à remous à hot-dog.


La Vague de Viande

Il y a rarement un jour en été où il n'y a pas de hot-dogs dans mon réfrigérateur. Peu importe ce que je fais de fantaisie, ils sont toujours une solution de repli bienvenue lorsqu'une recette tourne mal ou que j'ai des invités et que j'ai besoin d'un peu de viande supplémentaire à jeter sur le gril.

À un certain niveau, leur cuisson est un processus quelque peu infaillible et ils sont précuits et leur teneur élevée en matières grasses aide à les garder humides même après qu'ils aient été sur le gril un peu trop longtemps. Mais d'un autre côté, il y a définitivement une différence entre un bon hot dog grillé et un excellent. Although it may sound a little counterintuitive, there are tricks to grilling these emulsified sausages that can make them the best they can be.

The first step to grilling the best hot dogs is picking the right ones. First, there's the type of meat. When I talk about hot dogs, I'm always referring to all-beef franks. Sure, there are pork, chicken, and turkey dogs out there, but none of those taste as good to me as beef. In my experience, beef is the only meat that can stand up to classic hot-dog seasonings, like garlic, onion, paprika, mace, mustard, and coriander, and still maintain its bold, meaty flavor.

You also have the choice of cured or uncured hot dogs. Cured hot dogs are made with sodium nitrite, which extends the shelf life, helps prevent nasty forms of bacteria, and gives the meat a reddish hue. Curing is pretty standard in hot-dog making, but some fear those additives for health reasons (I'm not one of them), so uncured dogs have been gaining traction in recent years. Many of these uncured brands will advertise "no nitrates or nitrites added," but that doesn't mean they have none at all. Instead they may contain nitrates (possibly even in larger doses) from natural sources, such as celery, which provide some of the benefits of regular cured dogs.

The final choice is between skinless franks or those in natural casings. Skinless dogs are cooked in a synthetic casing that is removed before they're packaged, and is what you find on most shelves these days. While hot dogs in natural casings are harder to find, I'm going to be frank and say you're doing yourself a disservice not to try to track them down. Hot dogs stuffed into sheep's casings have that snappy shell that, in my mind, makes a hot dog truly great. Natural casing dogs from Nathan's are easy to find in the summer in New York, and as soon as I notice them beginning to disappear after Labor Day, I buy a bunch of packages and freeze them to get me through the winter.

How to Grill a Skinless Hot Dog

Because hot dogs are sold fully cooked, it may seem like all you need to do is put them over a hot fire until they're sufficiently heated through. That certainly works, but it also creates a suboptimal end product. I tried grilling both cased and skinless hot dogs directly over freshly lit coals and the results spoke for themselves.

The skinless franks looked plump and juicy while grilling, but once removed from the heat, they deflated and shriveled up. The center of the sausage was still moist, but around the edges it began to dry out and had a papery, almost leathery exterior that added chew instead of snap.

To prevent these unsightly and undesirable shriveled hot dogs, I've been slashing skinless franks for years. This entails making a few cuts into two opposite sides of the hot dog before grilling. Then, when on the grill, these slits expand open, which allows the heat to reach the center of the sausage more quickly, resulting in a shorter cooking time. Skinless hot dogs cooked this way stay plumper and juicier and don't suffer the same shriveling of the skin.

You can take this method one step further and spiral cut your hot dog by skewering it and making one long, spiraling cut along the entire length of the sausage. Lots of people love this method, but to me, the slashing technique is quicker and better. Sure, the spiral has a cool appearance and you get more crispness by increasing the hot dog's surface area, but it's also easier to overcook and dry out.

How to Grill a Natural Casing Hot Dog

For cased dogs, I take a different approach. When cooked whole over direct heat, they fared better than the skinless, with the casing generally helping to protect the meat from drying and shriveling. But a small percentage of them burst and let essential juices leak out.

I wouldn't slash cased dogs, though, because those slits can further expand and tear during cooking. So, to make the absolute best hot dog I could, I turned to an old article from my editor over at Serious Eats, Kenji, on the science of grilling sausages.

In that article, the best method was laid out as first simmering the sausages in a flavorful liquid over indirect heat until cooked through, then quickly searing them over direct heat. I totally get how this is best for fresh, uncooked sausages, but hadn't considered whether it would work for hot dogs as well.

I finally gave it try, setting up a small disposable aluminum roasting pan filled with Sabrett's Onions in Sauce mixed with a can of beer. I brought that mixture to a simmer over direct heat on the grill, then slid it over to the cool side, added natural-casing Nathan's hot dogs, covered the grill, and let them cook until heated through. I then plucked the hot dogs from the liquid and grilled them over a hot fire where they charred super fast, without a single casing splitting.

These were certainly the best of the lot that I made that day, juicy from edge to edge, with a great snap and a light char. I'm totally sold on this method for all hot dogs, including skinless ones, though I may sometimes still slash the skinless franks if I don't have enough room on the grill for a hot-dog hot tub.


La Vague de Viande

There's rarely a day in the summer when there aren't hot dogs in my refrigerator. No matter what fancy thing I may be grilling, they're always a welcome fallback for when a recipe goes wrong or I have guests over and need a little extra meat to throw on the grill.

On one level, cooking them is a somewhat foolproof process&mdashthey come precooked and their high fat content helps keep them moist even after they've been on the grill a little too long. But on another, there's definitely a difference between a good grilled hot dog and great one. Although it may sound a little counterintuitive, there are tricks to grilling these emulsified sausages that can make them the best they can be.

The first step to grilling the best hot dogs is picking the right ones. First, there's the type of meat. When I talk about hot dogs, I'm always referring to all-beef franks. Sure, there are pork, chicken, and turkey dogs out there, but none of those taste as good to me as beef. In my experience, beef is the only meat that can stand up to classic hot-dog seasonings, like garlic, onion, paprika, mace, mustard, and coriander, and still maintain its bold, meaty flavor.

You also have the choice of cured or uncured hot dogs. Cured hot dogs are made with sodium nitrite, which extends the shelf life, helps prevent nasty forms of bacteria, and gives the meat a reddish hue. Curing is pretty standard in hot-dog making, but some fear those additives for health reasons (I'm not one of them), so uncured dogs have been gaining traction in recent years. Many of these uncured brands will advertise "no nitrates or nitrites added," but that doesn't mean they have none at all. Instead they may contain nitrates (possibly even in larger doses) from natural sources, such as celery, which provide some of the benefits of regular cured dogs.

The final choice is between skinless franks or those in natural casings. Skinless dogs are cooked in a synthetic casing that is removed before they're packaged, and is what you find on most shelves these days. While hot dogs in natural casings are harder to find, I'm going to be frank and say you're doing yourself a disservice not to try to track them down. Hot dogs stuffed into sheep's casings have that snappy shell that, in my mind, makes a hot dog truly great. Natural casing dogs from Nathan's are easy to find in the summer in New York, and as soon as I notice them beginning to disappear after Labor Day, I buy a bunch of packages and freeze them to get me through the winter.

How to Grill a Skinless Hot Dog

Because hot dogs are sold fully cooked, it may seem like all you need to do is put them over a hot fire until they're sufficiently heated through. That certainly works, but it also creates a suboptimal end product. I tried grilling both cased and skinless hot dogs directly over freshly lit coals and the results spoke for themselves.

The skinless franks looked plump and juicy while grilling, but once removed from the heat, they deflated and shriveled up. The center of the sausage was still moist, but around the edges it began to dry out and had a papery, almost leathery exterior that added chew instead of snap.

To prevent these unsightly and undesirable shriveled hot dogs, I've been slashing skinless franks for years. This entails making a few cuts into two opposite sides of the hot dog before grilling. Then, when on the grill, these slits expand open, which allows the heat to reach the center of the sausage more quickly, resulting in a shorter cooking time. Skinless hot dogs cooked this way stay plumper and juicier and don't suffer the same shriveling of the skin.

You can take this method one step further and spiral cut your hot dog by skewering it and making one long, spiraling cut along the entire length of the sausage. Lots of people love this method, but to me, the slashing technique is quicker and better. Sure, the spiral has a cool appearance and you get more crispness by increasing the hot dog's surface area, but it's also easier to overcook and dry out.

How to Grill a Natural Casing Hot Dog

For cased dogs, I take a different approach. When cooked whole over direct heat, they fared better than the skinless, with the casing generally helping to protect the meat from drying and shriveling. But a small percentage of them burst and let essential juices leak out.

I wouldn't slash cased dogs, though, because those slits can further expand and tear during cooking. So, to make the absolute best hot dog I could, I turned to an old article from my editor over at Serious Eats, Kenji, on the science of grilling sausages.

In that article, the best method was laid out as first simmering the sausages in a flavorful liquid over indirect heat until cooked through, then quickly searing them over direct heat. I totally get how this is best for fresh, uncooked sausages, but hadn't considered whether it would work for hot dogs as well.

I finally gave it try, setting up a small disposable aluminum roasting pan filled with Sabrett's Onions in Sauce mixed with a can of beer. I brought that mixture to a simmer over direct heat on the grill, then slid it over to the cool side, added natural-casing Nathan's hot dogs, covered the grill, and let them cook until heated through. I then plucked the hot dogs from the liquid and grilled them over a hot fire where they charred super fast, without a single casing splitting.

These were certainly the best of the lot that I made that day, juicy from edge to edge, with a great snap and a light char. I'm totally sold on this method for all hot dogs, including skinless ones, though I may sometimes still slash the skinless franks if I don't have enough room on the grill for a hot-dog hot tub.


La Vague de Viande

There's rarely a day in the summer when there aren't hot dogs in my refrigerator. No matter what fancy thing I may be grilling, they're always a welcome fallback for when a recipe goes wrong or I have guests over and need a little extra meat to throw on the grill.

On one level, cooking them is a somewhat foolproof process&mdashthey come precooked and their high fat content helps keep them moist even after they've been on the grill a little too long. But on another, there's definitely a difference between a good grilled hot dog and great one. Although it may sound a little counterintuitive, there are tricks to grilling these emulsified sausages that can make them the best they can be.

The first step to grilling the best hot dogs is picking the right ones. First, there's the type of meat. When I talk about hot dogs, I'm always referring to all-beef franks. Sure, there are pork, chicken, and turkey dogs out there, but none of those taste as good to me as beef. In my experience, beef is the only meat that can stand up to classic hot-dog seasonings, like garlic, onion, paprika, mace, mustard, and coriander, and still maintain its bold, meaty flavor.

You also have the choice of cured or uncured hot dogs. Cured hot dogs are made with sodium nitrite, which extends the shelf life, helps prevent nasty forms of bacteria, and gives the meat a reddish hue. Curing is pretty standard in hot-dog making, but some fear those additives for health reasons (I'm not one of them), so uncured dogs have been gaining traction in recent years. Many of these uncured brands will advertise "no nitrates or nitrites added," but that doesn't mean they have none at all. Instead they may contain nitrates (possibly even in larger doses) from natural sources, such as celery, which provide some of the benefits of regular cured dogs.

The final choice is between skinless franks or those in natural casings. Skinless dogs are cooked in a synthetic casing that is removed before they're packaged, and is what you find on most shelves these days. While hot dogs in natural casings are harder to find, I'm going to be frank and say you're doing yourself a disservice not to try to track them down. Hot dogs stuffed into sheep's casings have that snappy shell that, in my mind, makes a hot dog truly great. Natural casing dogs from Nathan's are easy to find in the summer in New York, and as soon as I notice them beginning to disappear after Labor Day, I buy a bunch of packages and freeze them to get me through the winter.

How to Grill a Skinless Hot Dog

Because hot dogs are sold fully cooked, it may seem like all you need to do is put them over a hot fire until they're sufficiently heated through. That certainly works, but it also creates a suboptimal end product. I tried grilling both cased and skinless hot dogs directly over freshly lit coals and the results spoke for themselves.

The skinless franks looked plump and juicy while grilling, but once removed from the heat, they deflated and shriveled up. The center of the sausage was still moist, but around the edges it began to dry out and had a papery, almost leathery exterior that added chew instead of snap.

To prevent these unsightly and undesirable shriveled hot dogs, I've been slashing skinless franks for years. This entails making a few cuts into two opposite sides of the hot dog before grilling. Then, when on the grill, these slits expand open, which allows the heat to reach the center of the sausage more quickly, resulting in a shorter cooking time. Skinless hot dogs cooked this way stay plumper and juicier and don't suffer the same shriveling of the skin.

You can take this method one step further and spiral cut your hot dog by skewering it and making one long, spiraling cut along the entire length of the sausage. Lots of people love this method, but to me, the slashing technique is quicker and better. Sure, the spiral has a cool appearance and you get more crispness by increasing the hot dog's surface area, but it's also easier to overcook and dry out.

How to Grill a Natural Casing Hot Dog

For cased dogs, I take a different approach. When cooked whole over direct heat, they fared better than the skinless, with the casing generally helping to protect the meat from drying and shriveling. But a small percentage of them burst and let essential juices leak out.

I wouldn't slash cased dogs, though, because those slits can further expand and tear during cooking. So, to make the absolute best hot dog I could, I turned to an old article from my editor over at Serious Eats, Kenji, on the science of grilling sausages.

In that article, the best method was laid out as first simmering the sausages in a flavorful liquid over indirect heat until cooked through, then quickly searing them over direct heat. I totally get how this is best for fresh, uncooked sausages, but hadn't considered whether it would work for hot dogs as well.

I finally gave it try, setting up a small disposable aluminum roasting pan filled with Sabrett's Onions in Sauce mixed with a can of beer. I brought that mixture to a simmer over direct heat on the grill, then slid it over to the cool side, added natural-casing Nathan's hot dogs, covered the grill, and let them cook until heated through. I then plucked the hot dogs from the liquid and grilled them over a hot fire where they charred super fast, without a single casing splitting.

These were certainly the best of the lot that I made that day, juicy from edge to edge, with a great snap and a light char. I'm totally sold on this method for all hot dogs, including skinless ones, though I may sometimes still slash the skinless franks if I don't have enough room on the grill for a hot-dog hot tub.


La Vague de Viande

There's rarely a day in the summer when there aren't hot dogs in my refrigerator. No matter what fancy thing I may be grilling, they're always a welcome fallback for when a recipe goes wrong or I have guests over and need a little extra meat to throw on the grill.

On one level, cooking them is a somewhat foolproof process&mdashthey come precooked and their high fat content helps keep them moist even after they've been on the grill a little too long. But on another, there's definitely a difference between a good grilled hot dog and great one. Although it may sound a little counterintuitive, there are tricks to grilling these emulsified sausages that can make them the best they can be.

The first step to grilling the best hot dogs is picking the right ones. First, there's the type of meat. When I talk about hot dogs, I'm always referring to all-beef franks. Sure, there are pork, chicken, and turkey dogs out there, but none of those taste as good to me as beef. In my experience, beef is the only meat that can stand up to classic hot-dog seasonings, like garlic, onion, paprika, mace, mustard, and coriander, and still maintain its bold, meaty flavor.

You also have the choice of cured or uncured hot dogs. Cured hot dogs are made with sodium nitrite, which extends the shelf life, helps prevent nasty forms of bacteria, and gives the meat a reddish hue. Curing is pretty standard in hot-dog making, but some fear those additives for health reasons (I'm not one of them), so uncured dogs have been gaining traction in recent years. Many of these uncured brands will advertise "no nitrates or nitrites added," but that doesn't mean they have none at all. Instead they may contain nitrates (possibly even in larger doses) from natural sources, such as celery, which provide some of the benefits of regular cured dogs.

The final choice is between skinless franks or those in natural casings. Skinless dogs are cooked in a synthetic casing that is removed before they're packaged, and is what you find on most shelves these days. While hot dogs in natural casings are harder to find, I'm going to be frank and say you're doing yourself a disservice not to try to track them down. Hot dogs stuffed into sheep's casings have that snappy shell that, in my mind, makes a hot dog truly great. Natural casing dogs from Nathan's are easy to find in the summer in New York, and as soon as I notice them beginning to disappear after Labor Day, I buy a bunch of packages and freeze them to get me through the winter.

How to Grill a Skinless Hot Dog

Because hot dogs are sold fully cooked, it may seem like all you need to do is put them over a hot fire until they're sufficiently heated through. That certainly works, but it also creates a suboptimal end product. I tried grilling both cased and skinless hot dogs directly over freshly lit coals and the results spoke for themselves.

The skinless franks looked plump and juicy while grilling, but once removed from the heat, they deflated and shriveled up. The center of the sausage was still moist, but around the edges it began to dry out and had a papery, almost leathery exterior that added chew instead of snap.

To prevent these unsightly and undesirable shriveled hot dogs, I've been slashing skinless franks for years. This entails making a few cuts into two opposite sides of the hot dog before grilling. Then, when on the grill, these slits expand open, which allows the heat to reach the center of the sausage more quickly, resulting in a shorter cooking time. Skinless hot dogs cooked this way stay plumper and juicier and don't suffer the same shriveling of the skin.

You can take this method one step further and spiral cut your hot dog by skewering it and making one long, spiraling cut along the entire length of the sausage. Lots of people love this method, but to me, the slashing technique is quicker and better. Sure, the spiral has a cool appearance and you get more crispness by increasing the hot dog's surface area, but it's also easier to overcook and dry out.

How to Grill a Natural Casing Hot Dog

For cased dogs, I take a different approach. When cooked whole over direct heat, they fared better than the skinless, with the casing generally helping to protect the meat from drying and shriveling. But a small percentage of them burst and let essential juices leak out.

I wouldn't slash cased dogs, though, because those slits can further expand and tear during cooking. So, to make the absolute best hot dog I could, I turned to an old article from my editor over at Serious Eats, Kenji, on the science of grilling sausages.

In that article, the best method was laid out as first simmering the sausages in a flavorful liquid over indirect heat until cooked through, then quickly searing them over direct heat. I totally get how this is best for fresh, uncooked sausages, but hadn't considered whether it would work for hot dogs as well.

I finally gave it try, setting up a small disposable aluminum roasting pan filled with Sabrett's Onions in Sauce mixed with a can of beer. I brought that mixture to a simmer over direct heat on the grill, then slid it over to the cool side, added natural-casing Nathan's hot dogs, covered the grill, and let them cook until heated through. I then plucked the hot dogs from the liquid and grilled them over a hot fire where they charred super fast, without a single casing splitting.

These were certainly the best of the lot that I made that day, juicy from edge to edge, with a great snap and a light char. I'm totally sold on this method for all hot dogs, including skinless ones, though I may sometimes still slash the skinless franks if I don't have enough room on the grill for a hot-dog hot tub.


La Vague de Viande

There's rarely a day in the summer when there aren't hot dogs in my refrigerator. No matter what fancy thing I may be grilling, they're always a welcome fallback for when a recipe goes wrong or I have guests over and need a little extra meat to throw on the grill.

On one level, cooking them is a somewhat foolproof process&mdashthey come precooked and their high fat content helps keep them moist even after they've been on the grill a little too long. But on another, there's definitely a difference between a good grilled hot dog and great one. Although it may sound a little counterintuitive, there are tricks to grilling these emulsified sausages that can make them the best they can be.

The first step to grilling the best hot dogs is picking the right ones. First, there's the type of meat. When I talk about hot dogs, I'm always referring to all-beef franks. Sure, there are pork, chicken, and turkey dogs out there, but none of those taste as good to me as beef. In my experience, beef is the only meat that can stand up to classic hot-dog seasonings, like garlic, onion, paprika, mace, mustard, and coriander, and still maintain its bold, meaty flavor.

You also have the choice of cured or uncured hot dogs. Cured hot dogs are made with sodium nitrite, which extends the shelf life, helps prevent nasty forms of bacteria, and gives the meat a reddish hue. Curing is pretty standard in hot-dog making, but some fear those additives for health reasons (I'm not one of them), so uncured dogs have been gaining traction in recent years. Many of these uncured brands will advertise "no nitrates or nitrites added," but that doesn't mean they have none at all. Instead they may contain nitrates (possibly even in larger doses) from natural sources, such as celery, which provide some of the benefits of regular cured dogs.

The final choice is between skinless franks or those in natural casings. Skinless dogs are cooked in a synthetic casing that is removed before they're packaged, and is what you find on most shelves these days. While hot dogs in natural casings are harder to find, I'm going to be frank and say you're doing yourself a disservice not to try to track them down. Hot dogs stuffed into sheep's casings have that snappy shell that, in my mind, makes a hot dog truly great. Natural casing dogs from Nathan's are easy to find in the summer in New York, and as soon as I notice them beginning to disappear after Labor Day, I buy a bunch of packages and freeze them to get me through the winter.

How to Grill a Skinless Hot Dog

Because hot dogs are sold fully cooked, it may seem like all you need to do is put them over a hot fire until they're sufficiently heated through. That certainly works, but it also creates a suboptimal end product. I tried grilling both cased and skinless hot dogs directly over freshly lit coals and the results spoke for themselves.

The skinless franks looked plump and juicy while grilling, but once removed from the heat, they deflated and shriveled up. The center of the sausage was still moist, but around the edges it began to dry out and had a papery, almost leathery exterior that added chew instead of snap.

To prevent these unsightly and undesirable shriveled hot dogs, I've been slashing skinless franks for years. This entails making a few cuts into two opposite sides of the hot dog before grilling. Then, when on the grill, these slits expand open, which allows the heat to reach the center of the sausage more quickly, resulting in a shorter cooking time. Skinless hot dogs cooked this way stay plumper and juicier and don't suffer the same shriveling of the skin.

You can take this method one step further and spiral cut your hot dog by skewering it and making one long, spiraling cut along the entire length of the sausage. Lots of people love this method, but to me, the slashing technique is quicker and better. Sure, the spiral has a cool appearance and you get more crispness by increasing the hot dog's surface area, but it's also easier to overcook and dry out.

How to Grill a Natural Casing Hot Dog

For cased dogs, I take a different approach. When cooked whole over direct heat, they fared better than the skinless, with the casing generally helping to protect the meat from drying and shriveling. But a small percentage of them burst and let essential juices leak out.

I wouldn't slash cased dogs, though, because those slits can further expand and tear during cooking. So, to make the absolute best hot dog I could, I turned to an old article from my editor over at Serious Eats, Kenji, on the science of grilling sausages.

In that article, the best method was laid out as first simmering the sausages in a flavorful liquid over indirect heat until cooked through, then quickly searing them over direct heat. I totally get how this is best for fresh, uncooked sausages, but hadn't considered whether it would work for hot dogs as well.

I finally gave it try, setting up a small disposable aluminum roasting pan filled with Sabrett's Onions in Sauce mixed with a can of beer. I brought that mixture to a simmer over direct heat on the grill, then slid it over to the cool side, added natural-casing Nathan's hot dogs, covered the grill, and let them cook until heated through. I then plucked the hot dogs from the liquid and grilled them over a hot fire where they charred super fast, without a single casing splitting.

These were certainly the best of the lot that I made that day, juicy from edge to edge, with a great snap and a light char. I'm totally sold on this method for all hot dogs, including skinless ones, though I may sometimes still slash the skinless franks if I don't have enough room on the grill for a hot-dog hot tub.


Voir la vidéo: Top 5 Best Hot Dog Steamers Reviews In 2020 (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Meyer

    Essayez de ne pas torturer.

  2. Tauzil

    Et je l'ai fait face. Discutons de cette question.

  3. Kibar

    J'ai réfléchi et je me suis éloigné de cette question

  4. Pan

    Je trouve que vous n'avez pas raison. Je suis sûr. Nous en discuterons. Écrivez dans PM.



Écrire un message